Animaux de guerre : le chien

Animaux de guerre: découvrez-les !

Partager avec des amis :

Les cochons de guerre

Bien entendu même si le cochon ne peut être chevauché, l’homme ne l’a pas oublié. Effectivement il lui a trouvé une nouvelle utilité en temps de guerre.

Dans un premier temps les cochons comme animaux de guerre étaient tués par centaines afin de faire du combustible. Effectivement l’extraction de leurs peaux donna de la gélatine de porc. Qui est une matière hautement inflammable. La gélatine était ensuite mise à feu pour être catapulté sur les châteaux et  ainsi les incendier. Par la suite, peut-être pour gagner du temps je ne sais pas, ils brûlaient directement les cochons vivants. En effet ils catapultaient les cochons préalablement embrasés tel des torches. L’humain n’a malheureusement pas de limites dans les atrocités qu’il commet.

Pour terminer il fallait bien aussi utiliser les cochons directement sur le champ de bataille. Ces cochons de guerre ont fort considérablement avantagé l’armée durant la guerre. Et pour cause, ces derniers étaient recouverts de goudron, d’huile d’olive ou toutes autres substances inflammables. Ensuite allumés puis lâchés sur l’ennemi. Leur crie de douleur du fait d’être brûlés vifs faisait fuir tous les animaux du camp adverses. Les quelques animaux n’ayant pas pu se sauver ainsi que les soldats se retrouvaient figés en voyant leur mort atroce arrivée.

Animaux de guerre- le cochon

Partager avec des amis :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *